7 extensions Chrome qui changent notre quotidien 2.0
février 26, 2016
12 biais cognitifs à connaître pour influencer vos clients
mars 7, 2016
Montrer tout

Le menu, s’il vous plaît ! Comment offrir une navigation optimale ?

C’est prouvé : sur un site internet comme au restaurant, c’est le menu qui fait toute la différence. Plus il est appétissant, et plus les internautes passeront de temps à dévorer vos pages  ce qui aura un impact très positif sur votre référencement ainsi que sur vos ventes.

Alors, avant de construire votre grille de navigation, arrêtez-vous un petit instant. Cet article vous présente les 6 menus recommandés par la maison avec, pour chacun, ses avantages et les types de sites qu’il peut accompagner (blog, portfolio, boutique en ligne, etc.). On vous en met un ramequin ?

Les menus horizontaux
Les menus étalés à l’horizontal sont les plus répandus sur le Web. Et ce n’est pas un hasard ! Ils permettent de faire tenir sur une ligne l’ensemble des rubriques d’un site, ce qui est un vrai gain de place pour les web designers. Au-delà, ils s’accordent parfaitement avec le sens de lecture de la grande majorité de vos visiteurs (de gauche à droite, si vous écrivez en français ou en anglais).
Cerise sur le gâteau : cette option est idéale si vous avez de nombreuses pages. Les sous-catégories s’ouvrent grâce à un menu déroulant lorsque le visiteur clique ou passe sa souris sur l’un des boutons. Le reste du temps, seules les rubriques principales apparaissent, ce qui permet de conserver un design épuré tout en offrant la possibilité d’accéder rapidement à l’information. Esthétique et confort : c’est le ticket gagnant.

Les menus verticaux
Voici une option un peu plus atypique. Souvent situé sur la partie gauche de la page, le menu vertical fait apparaître  comme son nom l’indique les rubriques de haut en bas. Il est particulièrement recommandé pour un blog ou un portfolio de photographe, puisqu’il laisse un espace important au centre de la page pour votre contenu (articles et photographies). Ce choix vous convient-il ? Notre article sur les menus verticaux vous sera de bon conseil !
Petit conseil de pro : si vous passez en mode vertical, assurez-vous d’utiliser des noms courts pour vos rubriques, si vous ne voulez pas qu’ils rognent sur l’espace si précieusement économisé.

Les menus en-tête
Variante du menu horizontal, cette option est idéale si vous avez un site copieux, avec une importante quantité d’informations à partager. En effet, en intégrant vos rubriques dans l’en-tête, vous libérez beaucoup d’espace sur vos pages. De plus, ce type de menu est fixe, c’est-à-dire qu’il reste « accroché » en haut de l’écran de vos visiteurs, tout au long de leur navigation. Ces derniers n’ont plus besoin de faire remonter laborieusement la molette de leur souris pour passer d’une rubrique à l’autre. Ils peuvent ainsi s’aventurer librement sur votre site, sans avoir peur de se perdre. Le Petit Poucet n’aurait pas fait mieux !
(Autre) petit conseil de pro : placez votre logo et vos coordonnées directement dans votre menu. Vous êtes ainsi assuré que les internautes ne passeront pas à côté de ces informations, cruciales pour votre business.

Les menus ancres
Un petit air marin souffle sur le Web ? Comme pour les bateaux, les ancres permettent de « stabiliser » les rubriques de votre site, afin qu’elles soient accessibles tout au long de la navigation. Elles ont la forme de ronds discrets, placés sur la droite de votre page et qui accompagnent les internautes tout au long de leur visite. Au clic, vos visiteurs accéderont à la catégorie recherchée (ex : A propos, Services, etc.). Vous vous en doutez, ce sont les compagnons idéaux des sites Long Scrolling qui condensent plusieurs rubriques sur une même page. Sans l’aide des ancres, même les plus chevronnés des internautes se perdraient sur ces pages étalées sur la longueur.

Les menus à icônes
« Une image vaut mille mots », disait Confucius. Et ce n’est pas Internet qui va donner tort au plus grand philosophe chinois. Comme nous vous l’expliquions dans un précédent article, les icônes sont les nouvelles coqueluches du web design. Pourquoi ne pas les intégrer dans votre menu, en complément du nom des rubriques ? Une maison pour l’accueil, une enveloppe pour le contact ou un petit « f » pour votre page Facebook : à vous de décider quelle signalétique adopter. Avec plusieurs centaines d’icônes préconçues disponibles gratuitement dans l’Éditeur Wix, vous n’avez que l’embarras du choix !
(Encore un) petit conseil de pro : ce choix graphique ne doit pas se substituer au texte de votre menu. Les icônes ne sont à utiliser qu’à des fins esthétiques.
Et pour ceux qui ont la fibre créatrice, vous pouvez développer vous-même vos propres visuels.

Les menus en pied de page
Vous vous sentez d’humeur rebelle ? Vous ne voulez rien faire comme tout le monde ? La solution : insérer votre menu dans le pied de page. Autrement dit, tout en bas de votre site. Ce choix peu commun est optimal pour les sites au design épuré, qui comportent juste un visuel en fond d’écran (une image ou vidéo taille XXL). Le pari est risqué, mais vous pouvez être sûr qu’il vous aidera à sortir du lot.
(Dernier) petit conseil de pro : il est possible d’utiliser le pied de page comme complément d’un menu en-tête. C’est ce que l’on appelle la navigation commune : insérer dans le pied les rubriques principales de votre site, afin que les internautes n’aient pas à remonter tout en haut pour les retrouver. Il est recommandé d’y placer également vos informations plus « techniques », comme vos conditions générales ou votre FAQ.

Source

Comments are closed.