Comment promouvoir son site en 20 minutes (chrono)
avril 18, 2016
Instagram teste son équivalent des pages Facebook
mai 6, 2016
Montrer tout

SEO avancé : comment utiliser les liens pour améliorer votre visibilité ?

Hier, nous avons longuement détaillé l’aspect technique du référencement de votre site. Nous avons passé en revue tous les termes effrayants (et étudié leur application), de l’Alt Text à la description Google en passant les balises H.

Aujourd’hui, nous abordons un aspect plus concret et tout aussi – si ce n’est plus – important pour votre visibilité : la création de liens. Étudions ensemble les trois sortes de liens que vous devez utiliser pour hisser votre site au sommet du mont Google 
Liens entrants – alias Backlinks
Pourquoi appelle-t-on Internet « la Toile » ? L’une des explications est que le Web est composé d’une infinité d’entités reliées les unes aux autres. Celles qui obtiennent le plus de liens seront naturellement considérées comme des autorités, des sources fiables et puissantes. Par exemple, de nombreux sites renvoient vers Facebook ou encore Wikipédia. Le « poids » de ces deux sites sera donc plus conséquent aux yeux des moteurs de recherche.
Comme vous le devinez, plus un site obtient de liens, plus il devient « visible » pour les géants du classement Web. La question qui obsède les marketeurs : comment obtenir un maximum de liens entrants ?

Différentes possibilités s’offrent à vous :

  • Demandez des revues ou des articles sur votre site/services/produits sur des sites destinés à cet usage.
  • Participez à des forums liés à votre activité.
  • Inscrivez-vous sur les annuaires locaux (Yelp, Yahoo, les Pages Jaunes, Trip Advisor, le guide Michelin, etc.).
  • Offrez des réductions ou lancez des campagnes marketing originales pour faire parler de votre entreprise.
  • Sponsorisez un (ou des) événement(s) pour exposer votre marque et afficher votre logo.
  • Créez des partenariats avec des prestataires dont les produits/services sont complémentaires aux vôtres.
  • Tentez d’obtenir des articles dans la presse locale à votre sujet.
  • Connectez votre site à vos comptes sur les réseaux sociaux (y compris Google+) et inversement : c’est facile et rapide – du point de vue du lien, la valeur est relativement faible mais le trafic généré vous sera bénéfique.
  • Créez un blog et alimentez-le régulièrement. Ainsi vous partagez votre savoir-faire, prouvez que vous êtes un expert dans votre secteur et obtenez, après avoir versé un peu d’huile de coude, des liens entrants. Mais le blog présente d’autres avantages pour votre référencement : primo, le contenu frais allèche les moteurs de recherche qui viendront vous rendre visite plus régulièrement. Secundo, les articles que vous publiez vous permettent de jouer sur des mots-clés à longue traine – ou long tail Keywords .

[Parenthèse importante : Mots-clés à longue traîne, Quèsaco ? Très bonne question ! Pour revenir à notre exemple de la pizzeria, si vous saisissez « Pizza » sur Google, vous trouverez probablement en première page les sites de grandes chaînes de pizzerias et les sites de recettes   type Marmiton. En revanche, si vous tapez « Comment créer une pizza au feu de bois avec peu d’ingrédients » vous obtiendrez un volume de recherche moins important et donc, des résultats d’une autre nature – principalement des articles de blog. En rédigeant des articles sur des sujets ciblés, vous atteignez ainsi une audience susceptible d’être intéressée par vos services – ô joies du content marketing. Si cette histoire de longue traîne ne touche pas directement aux liens, cette astuce vous évitera de rester… à la traîne #LeJeuDeMotsCestCadeau.]
Evidemment, il ne s’agit là que d’une partie des techniques que vous pouvez déployer. N’hésitez pas à faire preuve de créativité pour inciter d’autres sites à vous mentionner. Enfin, gardez à l’esprit que Google ne s’est pas construit en un jour ! Il vous faut faire preuve de patience et persévérer dans votre quête aux liens.

Liens internes – et eXpérience Utilisateur
Les liens internes, c’est-à-dire qui renvoient vers d’autres pages de votre site, aident les moteurs de recherche à mieux en saisir la structure. En effet, si vous utilisez des liens ancrés (ou liens hypertextes) dans les expressions appropriées, vous indiquez où se situent chacune des pages que vous mentionnez – ex : n’hésitez pas à visiter notre boutique en ligne. En outre, cette technique sert à mieux orienter les visiteurs qui passeront plus de temps sur vos pages – paramètre qui prouve à Google la qualité de votre contenu. Tout le monde y gagne.
De manière générale, les moteurs de recherche accordent une importance particulière au comportement des utilisateurs (User Behavior) sur votre site. Ils observent avec attention combien de temps les internautes s’y attardent, le nombre de pages qu’ils consultent, la fréquence de leurs visites et bien d’autres paramètres avant de tirer leurs conclusions. C’est pourquoi vous devez optimiser votre expérience utilisateur avec le plus grand soin et peaufiner vos textes au pixel près. C’est entre autres pour cette raison qu’il essentiel de vous intéresser à Google Analytics. Cet outil vous permettra de vérifier comment les surfeurs “consomment” vos sites.

Liens sortants
Les liens sortants servent principalement à informer vos visiteurs sur des sujets spécifiques. Il est préférable de ne pas en abuser et impératif d’orienter vers de sources de qualité – ex : Wikipédia. De plus, ces liens hypertextes doivent apparaître dans le corps de votre contenu pour être efficaces (être contextualisés en somme). Une fois de plus, assurez-vous de bien ancrer vos liens dans les mots-clés pertinents ! Vos utilisateurs apprécieront d’accéder à de l’information documentée et les moteurs de recherche en prendront bonne note.

Source

Comments are closed.