Les blogs hébergés par WordPress passent aussi au HTTPS
avril 11, 2016
CINQ MÉTHODES POUR AMÉLIORER LA RAPIDITÉ DE SON SITE WORDPRESS
avril 15, 2016
Montrer tout

LE STORYTELLING AU SERVICE DES MARQUES

Les grandes marques racontent les meilleures histoires : Nike nous conte celle de l’effort acharné pour dépasser nos limites, Diesel celle de la liberté personnelle et de l’esprit de rébellion, et Emirates celle d’un voyage inoubliable.
A l’heure où nous sommes assaillis par les publicités en tout genre, raconter une histoire permet de se différencier de ses concurrents.

1/ LE STORYTELLING QU’EST-CE QUE C’EST ?

Le storytelling c’est l’art de raconter une histoire. En marketing, il s’agit d’utiliser le récit comme une publicité, plutôt que de mettre en avant des arguments de marque ou de produit. La technique du storytelling doit normalement capter l’attention et susciter l’émotion. Elle peut également servir à élever la marque à un rang de mythe.
Le storytelling peut utiliser des histoires réelles (mythe du fondateur ou de la création d’entreprise) ou créer des histoires imaginaires liées à la marque ou au produit.

2/ N’AYEZ PAS D’A PRIORI !

Beaucoup pensent que le storytelling est réservé aux entreprises cherchant à persuader et non à convaincre. Qu’il n’y a que les produits émotionnellement attrayants comme les vêtements ou les baskets qui peuvent faire l’objet d’histoires, et que cette méthode ne convient pas pour des produits suscitant un achat plus « rationnel » fondé sur le prix ou des fonctionnalités particulières.
Rien n’est pourtant plus éloigné de la vérité. Quel client est motivé uniquement par des choix rationnels ? Nous ne sommes pas des robots ! Nous répondons à l’émotion, aux sentiments et cela autant en BtoC qu’en BtoB.
En BtoB d’ailleurs, les mots nous jouent des tours à ce sujet.
On a tendance à penser que telle entreprise n’achètera pas tel produit. Mais n’oubliez pas : les entreprises n’achètent rien, les gens au sein des entreprises le font !
C’est pourquoi le storytelling va permettre d’augmenter l’engagement des clients envers votre marque.
Après tout, n’est-il pas vrai que tout le monde aime les histoires ?

3/ CINQ CONSEILS POUR UN STORYTELLING RÉUSSI

Voici quelques conseils pour vous aider dans l’élaboration de votre storytelling :

  • Soyez simple : Les bonnes histoires sont faciles à comprendre. Il faut donc que le récit soit simple et utilise un langage qui correspond à la façon dont votre cible communique. Ainsi, votre auditoire ne perdra pas de temps en interprétation et votre histoire sera ancrée dans sa mémoire. Elle pourra ainsi être répétée et gagnera en viralité.
  • Jouez sur l’émotion : Une bonne narration nécessite une composante émotionnelle. Les meilleures histoires passent par l’humour, la douleur ou la joie (parfois même les trois). Si vous arrivez à transmettre de l’émotion à travers vos histoires, vous marquerez votre auditoire et contribuerez également à les faire retenir.
  • Soyez vrai : Ici, il n’est pas question de vérité au sens scientifique. Il s’agit plutôt de croire en votre récit. Même si vous vous basez sur une histoire inventée, si vous y croyez, vous pourrez faire adhérer votre public.
  • Impliquez le public : A l’ère du digital, le public ne consomme plus passivement des histoires. Les clients veulent être impliqués et tant mieux, car les histoires qui sont racontées par les clients et avec les clients sont beaucoup plus efficaces. Les gens adoptent ce qu’ils ont contribué à créer.
  • Pensez à long terme : Les histoires ne sont pas comme des campagnes de publicité. Ce sont des conversations. Il faut donc penser à une suite d’histoires à conter au fil du temps à la manière d’une série de plusieurs épisodes.

Gardez en tête ces quelques conseils la prochaine fois que vous voudrez faire passer un message. Que ce soit pour vendre un produit / service, faire un point ou donner un discours, demandez-vous comment renforcer votre propos avec une bonne histoire.

Source

Comments are closed.